Les differentes radiesthésies

Quand on parle de la radiesthésie, on parle souvent des « mentalistes » et des « physiques ». Existe-t-il réellement différentes pratiques ?

Pour ma part, je crois qu’il n’y a qu’une seule radiesthésie : nous faisons une demande intérieure, c’est a dire un acte de pensée, et quelque chose en nous répond. Le reste est une question d’habillage. Ce quelque chose qui répond, nous l’appelons  subconscient ou inconscient.  Si nous faisons un rapprochement avec d’autres facultés, comme par exemple le raisonnement mathématique, le processus est presque le même : nous nous posons une question et un processus  faisant appel à nos connaissances des lois et théorèmes que nous avons en mémoire entre en jeu pour les assembler comme un puzzle et si toutes les lois que nous connaissons s’imbriquent bien, quelque chose en nous présente la solution à notre conscience. Comme nous ne sommes pas conscient du processus complet, nous disons que  c’est l’inconscient qui fait cela.

Prenons le cas de la radiesthésie « mentale » : Elle est basée sur le principe de la convention. On décide volontairement par exemple que pour répondre « oui » le pendule tournera à droite.  Cette convention équivaut dans l’exemple mathématique aux lois et théorèmes. Simplement, au lieu d’avoir les éléments de recherche devant nos yeux, nous devons les capter quelque part. N’étant pas conscient de ces infos, nous pouvons donc dire que c’est l’inconscient qui cherche les éléments et qui les assemble.

Dans le cas de la radiesthésie dite Physique, on dit que selon l’appareil que nous utilisons, il y a interaction e entre l’appareil et les ondes cherchées. Ceci part évidemment du principe que tout est vibrations. Les praticiens disent qu’ils se mettent en état de neutralité et qu’ils n’ont pas de convention. De nombreuses expériences ont montré que si on utilise un appareil mal réglé on obtient la réponse sur ce qu’on croit et non sur le réglage. C’est le cas par exemple si je règle ma baguette abeille sue -87 (Faille) et que je crois l’avoir réglée sur Eau. Je trouverai pourtant l’eau. On en a déduit que la radiesthésie physique n’existe pas. Je pense que pour ma part,  le praticien prend une convention suggérée soit consciemment soit inconsciemment. Par exemple la réponse oui à droite parce que le oui est dans le sens de rotation des aiguilles d’une montre et ceci est conçu comme positive car dans la marche du temps. Pourtant, les hommes auraient très bien pu construire les montres autrement ? Le sens affirmatif du pendule aurait peut être changé.