Le pulsor Ou pendule a champs magnetiques pulses

il s’ agit d’ un  aimant puissant utilisé comme pendule.

Je l’ ai retiré de la vente sur mon site, mais il m’ en reste en stock. Si vous êtes intéressé, je le vends au prix de 20€ jusqu à épuisement du stock.

Si un aimant est en mouvement au dessus d’ un fil conducteur,  il y a génération de courant électrique dans ce conducteur. On trouve des appareils générateurs de champs magnetiques pulses. Cependant, ils génèrent des intensités et types d’  de champs non adaptables aux personnes. J’ ai donc eu l’ idée de faire cela par le pulsor.

Il est possible de varier la fréquence du courant généré par la vitesse d’ oscillations du pendule et celle ci est dépendante de la longueur du fil.

On peut changer l’ intensité par la distance du pendule par rapport à la zone traitée.

On peut même changer le type d’ onde par le mouvement du pendule : selon qu’ il tourne en rond ou ellipse, on aura une onde synusoidale, s’ i oscille. On a une onde plus ou moins carrée, …

Notre inconscient est capable de détecter tout cela, il suffit de poser les bonnes questions. J’ ai donc essayé et les résultats ont été surprenants. Beaucoup de douleurs sont soulagées dans les minutes qui suivent.

Ceci a bien sûr ses limites comme toute technique.

Il est essentiel de bien comprendre que nous ne travaillons pas du tout avec un pouvoir spirituel quelque qu’ il soit. Nous faisons de la radiesthésie appliquée. Ç’ est à dire que nous avons un appareil avec des propriétés, en l’ occurrence magnetiques et la radiesthésie nous sert juste à bien le regler et l’ utiliser de la meilleure façon. Penser en même temps que l’ esprit qui nous guide et qui guérit tout guérit cette personne n’ a aucun sens, car dans ce cas nous ne somme plus dans la vraie pratique de la pensée juste, ni d’ ailleurs dans la pratique spirituelle.

 

Par art exemple pour une douleur due à une hernie discale:

1° question:Comment déterminer,chercher la longueur du fil pour la magnétisation avec le pendule?

Vous tenez le pendule très court, pensez ‘meilleure longueur pour meilleure amélioration du …’ Et vous laissez glisser jusqu à ce que vous obteniez une rotation bien franche. Ma convention est toujours ‘mon pendule tourne quand la réponse est juste ( voir mon livre la radiesthésie au quotidien)

2° question:comment chercher les meilleurs endroits et distances du corps pour obtenir la meilleure amélioration?

3° question:qu’entendez-vous par meilleurs endroits du corps par rapport à cette hernie discale?

Réponse à 2 et 3 : la personne étant assise ou debout en face de vous, vous tenez le pendule à la longueur trouvée en 1, puis pensez ‘meilleure distance pour meilleure amélioration, vous lancez le pendule en oscillation en commençant près de l’ endroit à travailler, vous vou en éloignez doucement avec la même pensée, et vous vous arrêtez quand le pendule tourne bien rondement.

De même, vous cherchez l’ emplacement latéral à cette distance évêché la pensée : meilleure emplacement latéral pour meilleure amélioration…

Puis comme il s’ agit de trouver le meilleur emplacement dans l’ espace, il manque la hauteur. Vous la cherchez avec la pensée : meilleure hauteur pour meilleure. Amélioration.
4° question:qu’entendez-vous par meilleures distances du corps par rapport à cette hernie?

L’ emplacement est à trouver dans l’ espace autour de la personne, en distance, hauteur et latéral

5° question:si j’ai bien compris:lorsque j’ai obtenu toutes ces infos,je dois penser »meilleur mouvement pour une meilleure amélioration » et je laisse faire le pendule ???
Exact et le pendule prendra les mouvements qu il faut: rotations, oscillations, droite. Gauche, … Vous laissez faire jusqu’à ce que le pendule s’ arrête. Et surtout, gardez bien la pensée ‘meilleur mouvement pour meilleure amélioration’ sinon vous ne pratiquez plus une bonne radiesthésie et fausserez les mouvements de ce pendule.

6°question:ce pendule est donc à la fois émetteur et récepteur???

Ç’ est nous qui sommes récepteurs et le pendule ne fait que manifester les réponses de l’ inconscient.
Il est émetteur par ses propriétés magnétiques. Nus utilisons la radiesthésie pour lui faire adopter les mouvements qui vont générer les meilleurs courants induits pulses dans le corps de la personne pour obtenir le meilleur effet par les champs magnétiques.
Nous utilisons la radiesthésie pour bien régler la fréquence, l’ intensité, le type d’ ondes … Grâce à la longueur du fil, la distance et le type de mouvements.

7°:dans quelles indications l’utilisez-vous principalement ?

Pour les douleurs articulaires, rhumatismes, dorsales, ‘.’

Les differentes radiesthésies

Quand on parle de la radiesthésie, on parle souvent des « mentalistes » et des « physiques ». Existe-t-il réellement différentes pratiques ?

Pour ma part, je crois qu’il n’y a qu’une seule radiesthésie : nous faisons une demande intérieure, c’est a dire un acte de pensée, et quelque chose en nous répond. Le reste est une question d’habillage. Ce quelque chose qui répond, nous l’appelons  subconscient ou inconscient.  Si nous faisons un rapprochement avec d’autres facultés, comme par exemple le raisonnement mathématique, le processus est presque le même : nous nous posons une question et un processus  faisant appel à nos connaissances des lois et théorèmes que nous avons en mémoire entre en jeu pour les assembler comme un puzzle et si toutes les lois que nous connaissons s’imbriquent bien, quelque chose en nous présente la solution à notre conscience. Comme nous ne sommes pas conscient du processus complet, nous disons que  c’est l’inconscient qui fait cela.

Prenons le cas de la radiesthésie « mentale » : Elle est basée sur le principe de la convention. On décide volontairement par exemple que pour répondre « oui » le pendule tournera à droite.  Cette convention équivaut dans l’exemple mathématique aux lois et théorèmes. Simplement, au lieu d’avoir les éléments de recherche devant nos yeux, nous devons les capter quelque part. N’étant pas conscient de ces infos, nous pouvons donc dire que c’est l’inconscient qui cherche les éléments et qui les assemble.

Dans le cas de la radiesthésie dite Physique, on dit que selon l’appareil que nous utilisons, il y a interaction e entre l’appareil et les ondes cherchées. Ceci part évidemment du principe que tout est vibrations. Les praticiens disent qu’ils se mettent en état de neutralité et qu’ils n’ont pas de convention. De nombreuses expériences ont montré que si on utilise un appareil mal réglé on obtient la réponse sur ce qu’on croit et non sur le réglage. C’est le cas par exemple si je règle ma baguette abeille sue -87 (Faille) et que je crois l’avoir réglée sur Eau. Je trouverai pourtant l’eau. On en a déduit que la radiesthésie physique n’existe pas. Je pense que pour ma part,  le praticien prend une convention suggérée soit consciemment soit inconsciemment. Par exemple la réponse oui à droite parce que le oui est dans le sens de rotation des aiguilles d’une montre et ceci est conçu comme positive car dans la marche du temps. Pourtant, les hommes auraient très bien pu construire les montres autrement ? Le sens affirmatif du pendule aurait peut être changé.

Étude sur les ondes de forme (partie 4)

D’autre part, si nous déséquilibrons le lieu, c’est à dire que si nous déplaçons le nord ODF de 90° vers la droite, l’émission ne se fera plus au sud, mais à l’ ouest. Il en est est de même pour tout déplacement de ce nord: l’émission change de direction et se fait toujours t au sud de forme. Qu’est ce qui fait se déplacer le nord de forme ? Une énergie nouvelle génèrera une nouvelle ODF de telle sorte que l’énergie joue le rôle de l’est. Et avec cela nous avons la clé des ODF. Continuer la lecture de Étude sur les ondes de forme (partie 4)

Étude sur les ondes de forme (partie 2)

Bonjour à tous, j’ai décidé de continuer l’étude des ondes de forme par quelques articles, au rythme d’un par mois environ. Voici la première partie.  Ces explications sont extraites de mes formations géobiologie ainsi que celles sur la baguette « abeille ». Il est clair qu’un écrit est plus difficile à digérer qu’une explication en direct, mais elle a déjà le mérite d’exister. Mes études ondes de forme contiennent certaines découvertes et explications personnelles que je transmets dans mes séminaires et par l’intermédiaire de conférences.

Continuer la lecture de Étude sur les ondes de forme (partie 2)

Étude sur les ondes de forme (partie 1)

Suite à l’achat d’un pendule spécial pour détecter les ondes de forme, le pendule équatorial unité, je me suis demandé quel est l’état actuel des recherches sur ces ondes. J’ai donc fait quelques recherches sur Internet, en français et en anglais pour ratisser large. J’ai trouvé le informations suivantes que j’ai reprises parce que fort intéressantes sur le site de Jean Uguen qui travaille avec Alexandre Rusanov . Un grand merci à eux pour leur partage d’informations.

Les constructions bioénergétiques doivent avoir :

– Du vert négatif magnétique

– De l’UV

– De l’Or (se capte sur Orange, ou en tenant une pièce d’or dans la main)

– la phase horizontale est magnétique et verticale électrique.

– V- : base de tous les centres énergétiques

– UV : base de l’environnement des anges et êtres de lumière. Vibration purifiante et relaxante. Equilibre les organes hyper excités. Calme le système nerveux.

– OR : augmente sagesse et prospérité. Equilibre système immunitaire.

couleurs Magn Elect Observations personnelles
V +(vert) 180° Il est à la charnière entre le magnétique et l’électrique, il donne un mouvement alternatif. C’est une situation d’équilibre on peut considérer le courant V+ comme bénéfique. Il est perçu autour des mégalithes (menhirs, cairns, dolmens), des églises et des chapelles. La silice émet en V+ par exemple la superbiomine qui est une poudre de roche riche en silice (homéopathie silicéa).
Bu (bleu) 195° 15° Très bénéfique, elle sert à neutraliser les nuisances et à déterminer les points de neutralisations. Le V+ et le Bu réunis mis en contact avec une nuisance de terre électrique, la neutralise. Un aimant, une champenoise posée sur un point Bu rééquilibre un lieu et suppriment le V-. Les prises de terre sont à placer sur ce point. Certaines terres rares expriment le Bu magnétique ainsi que le kombucha (boisson acide produite avec un champignon qu’on met dans du thé : voir l’impatient n°216 Novembre1995)(homéo poconéol n°4 , le R L B, le P 400 de Beljanski. Le Bu s’exprime peu ou pas en en phase électrique (3ème cercle autour des menhirs).
In (indigo) 210° 30° C’est une fréquence ressentie en magnétique sur certains produits ayant une action sur l’état général. Il est peu perçu en électrique..
Vi (violet) 225° 45° C’est la vibration d’équilibre des produits sains. En électrique, c’est la vibration de l’équilibre de santé. Entre 45° et 55° nous sommes dans la normale. Toutes les agressions de stress et de maladies nous décalent en énergie vers le V- E et le Noir E (105°) qui traduisent un état général très dégradé.
Uv (ultra violet) 240° 60° Il est peu perçu en magnétique (On le rencontre dans certains produits pour les plantes). Par contre c’est actuellement la source de pollution qui perturbe le plus notre environnement. Elle est portée par les courants telluriques qu’elle charge au contact des prises de terre, des poteaux électriques ou au passage sous les lignes à hautes tensions. Elle provoque le stress et l’agressivité, ceci s’observe aisément en porcherie où elle provoque l’agressivité des porcs qui se traduit par du cannibalisme. Sur le passage de ces lignes on détecte de l’Uv E. Les produits stockés sur des zones en UV E s’imprègnent et se dénaturent surtout les produits qui agissent par leur charge vibratoire, exemple : l’homéopathieLe stockage des aliments pour les animaux est à déconseiller sur les zones en UV .
Bc(Blanc) 255° 75 C’est l’onde de Chartes. Elle se détecte dans l’axe de toutes les anciennes églises elle est présente sous les menhirs les dolmens ; elle sert de référence pour la recherche des courants d’eau pour les forages, les bonnes fontaines vibrent en Bc ; l’eau de la fontaine de Lourdes en est une référence. Le Bc E traduit une pollution du courant d’eau par l’électrique peut se confondre à l’ UV E .
V- ‘(vert -) 270° 90° Il est essentiellement perçu en électrique à 90°. C’est une des nuisances les plus sournoises. Dans son livre (ondes de vie ondes mort) Jean de la Foye, décrit très bien le V-. Cette vibration ultra courte crée sur son passage les fissures dans les enduits et les bétons, provoque une forte nuisance dans l’environnement et induit certaines maladies. Le V- est peu ou perçu en magnétique
12% »>N (Noir)(kombucha) 285° 105° Très proche du V-, il signe entre autres les forces occultes, la mémoire des lieux et de graves nuisances. On le trouve en magnétique à 285°, c’est alors une force de vitalité et de stimulation, il est bien perçu dans le kombucha et dans le poconéol n°75 ( produit homéopathique). Vous trouverez deux cercles noirs M autour des menhirs bien placés ?
Ir (Rouge) 300° 120° Votre pendule équatorial en phase magnétique le curseur sur IR vous aller réagir par exemple sur le vinaigre de cidre, le kombucha. L’IR renforcerait la résistance aux virus. Sur certaines lignes telluriques on observe de l’Ir électrique à 120° . Il provoque stress et agressivité.
R(rouge) 315° 135° Il s’observe sur les produits anti-infectieux. (en homéopathie belladona) Il est peu perçu en électrique
O (Orange 330° 150° S’observe sur certains produits préconisé dans les infections (mercurius en homéopathie) Il vous reste à découvrir, il est peu ressenti en électrique à 150°
J (Jaune) 345° 165° C’est une vibration intéressante, vous la trouvez en spirale dans les anciennes églises. C’est une couleur reposante vous pouvez la charger avec votre pendule le curseur sur J en phase magnétique ; le point Bu est toujours situé dans une zone Jaune, qui est propice pour le repos. Il vous reste à la rechercher. Le jaune électrique à 165° .Je ne l’ai jamais détecté

 

 

 

Et ci après mes réflexions et découvertes personnelles :

On définit en général les ondes de forme (ODF) comme des ondes générées par les formes. Par exemple la pyramide génère du V- au niveau de la chambre du roi, c’est à dire à la verticale du sommet, à un tiers de la hauteur en partant du bas

D’après mes recherches, elles sont du même type de vibration que le « magnétisme humain » ou « magnétisme « animal », ou le chi et je donne la définition suivante :

« les ondes de forme sont les énergies intermédiaires entre le plan matériel et le plan spirituel, le monde spirituel étant les forces créant la matières au sens large. Elles existent des qu’il y a matière ou pensée. Ces ondes ne sont cependant émises, donc détectables que quand la matière est soumise à une tension énergétique (champs magnétique …) et sont modulées par la forme elle même et les forces spirituelles constructrices et relatives à la forme. »

Cette définition permet de comprendre pourquoi les ondes de forme permettent le transfert d’énergies subtiles à grandes distances. Par exemple, les appareils ou schémas de radionique envoient des ondes de symboles ou de l’énergie sur un être ou objet en liaison avec le témoin mis sur l’appareil. Les actions faites par radionique pouvant aussi bien être au niveau santé physique qu’émotionnelle ou psychique.

Les ondes de forme ont les actions suivantes : (j’ai cherché ces actions au pendule)

V- : en relation avec le magnétisme (des aimants)

BC : action plan Spirituel

UV : en relation avec le Chi

VI : action de ralentissement, de mise en sommeil

IN : action de purification, de Distillation

Bleu : action d’apprentissage, de construction

V+ : action de dissolution, de digestion, assimilation

J : action de réparation, de guérison

O : action d’équilibre des forces

R : action d’excitation, de réchauffement

IR : action d’échange, de mise en état d’instabilité

N : action de mémorisation

Pour détecter les ODF, j’ ai découvert la méthode suivante :
Chaque articulation d’un doigt est en relation avec une ODF précise. En mettant le pouce en contact avec une articulation, nous émettons cette ODF, et par conséquent, sommes à même de mieux la capter.

 

La main tenue en position horizontale permet de capter et émettre les phases magnétiques et la main en position verticale les phases électriques. (voir photos ci après)

Vous pouvez constater que les couleurs suivent l’ordre sur les cercles de Bélizal et font un trajet en forme de S sur la main (un serpent ?).

Quelques applications :

– analyse facile au ressenti d’un lieu en déplaçant le pouce sur les différentes applications

– lorsque vous tenez un verre, tenez le paume vers le haut pour le magnétiser, et vous pouvez choisir la tonalité que vous désirez lui donner en mettant le pied en contact avec certaines articulations

– lorsque vous magnétisez un animal ou une personne, avec une main, sélectionnez la couleur désirée et magnétisez avec l’autre

– amplifiez vos sensations dans un haut lieu en mettant sur Blanc magnétique

– Les couleurs sélectionnées peuvent être choisies soit en fonction du tableau que j’ai mis au début de l’article, soit en fonction de l’action associée.

– La définition des ODF permet d’entrevoir de nombreuses actions. A vous de les trouvez, mais n’oubliez pas qu’un retour peut se produire en cas d’action non acceptée dans le plan spirituel.

– Explication des positions de mains particulières utilisées dans les rituels (bénédiction, yoga…)

A vous d’essayer !

L’echelle yin/yang ou la voie du milieu

Tout radiesthésiste est régulièrement confronté au problème de la question juste et de la référence : les réponses à nos questions sont elles pour la moyenne des hommes, pour moi même, est elle pour le moment, doit on rechercher un taux vibratoire le plus haut possible, y a t il risque d’overdose ou insuffisance …

En général, nous avons besoin d’analyser par rapport à une référence déterminée, une espèce d’étalon. Par exemple, en mesurant le taux vibratoire sur l’échelle Bovis, nous savons que 6500 correspond à un homme en bonne santé, qu’en dessous se trouvent les vibrations de maladie, qu’une bonne maison vibre aux alentours de 8000… Nous comparons donc nos résultats avec une échelle établie à l’avance. Cependant, ne courrons nous pas le risque que cette échelle ne nous corresponde pas et que nous ayons besoin de plus de bonnes vibrations que la moyenne des gens ? ou moins parce que nous séjournons habituellement sur des lieux trop élevés ?Qu’en est il de certaines analyses où notre connaissance ne nous permet pas d’établir un échelle précise, comme par exemple de déterminer nos besoins en sport ?
Pour répondre à ces questions, je préconise l’emploi de l’échelle Yin/Yang ou l’échelle du juste milieu (voir échelle jointe).

Son emploi est très simple. Elle s’utilise comme toutes les échelles graduées, en posant une convention du type « je désire que mon pendule indique le besoin pour X de Y », vous lancez le pendule en oscillation en mettant votre centre de giration au dessus du centre du demi cercle et démarrez avec une oscillation légèrement avant le –50 (environ –70 qui n’est pas représenté). Ce démarrage en dehors du graphique vous évitera de vous faire piéger par un « retard à l’allumage ». Le pendule se mettra progressivement à changer de direction et stagnera sur le chiffre correspondant à la réponse. Si la réponse est 0, cela signifie que Y a la bonne dose de X, ni plus ni moins (voir plus loin les exemples pratiques pour plus de compréhension). Si la réponse est inférieure à 0, c’est que Y est en manque de X. Si la réponse est supérieure à 0, c’est que Y est en excès de x.

Prenons un exemple. Je désire analyser les vibrations de mon lit. Je pose donc la convention « je désire que mon pendule indique la qualité vibratoire de ce lit pour moi ». S’il m’indique 0, c’est que les vibrations de ce lit sont celles dont j’ai besoin, qu’elles soient de 7000 ou de 12000 ou autres. On ne cherche plus à quantifier, mais à qualifier. Nous nous plaçons au centre de la référence au lieu de prendre une échelle de mesure universelle. Il nous faut par contre quand même déterminer mentalement la période de recherche : en moyenne, pour le mois à venir, l’année passée …
S’il m’indique –10, cela signifie que le taux vibratoire est un peu faible. Je chercherai donc une méthode pour le remonter jusqu’à ce qu’il soit à zéro.
S’il m’indique +20, j’en conclu que les vibrations sont trop élevées pour moi et je vais donc les baisser.

Il reste cependant encore un manque à ces mesures. Je ne sais pas s’il faut apporter une correction importante ou légère au taux vibratoire. Pour pallier à ce manque, j’ai divisé le cadran en zones « léger, moyen, fort ». Selon le cadran, nous saurons donc si le manque ou l’excès sont légers, moyens ou forts.

Quelques exemples d’utilisations :
• Mesure de l’effet d’une tisane : « je désire que mon pendule m’indique l’effet de cette tisane sur moi ». Si le résultat est faible, je cherche autre chose, ou j’essaie de voir en augmentant la dose ou rajoutant d’autres plantes.

• Besoins en eau (boisson) : « je désire que mon pendule m’indique la satisfaction de mes besoins en eau ». Un chiffre négatif signifie que je bois insuffisamment d’eau et un chiffre positif que j’en bois trop (eh oui, ça existe également, mais rarement). Je peux donc demander quel serait le résultat en buvant 1 verre en plus par jour, puis 2 verres, puis 3 verres … pour ainsi arriver à trouver la juste dose.

• Besoins en sport et quel sport : « Je désire que mon pendule m’indique la satisfaction de mes besoins en sport ». Puis selon la réponse on peut trouver le meilleur sport en demandant que serait le résultat avec par exemple x heures de cyclisme par semaine en plus, x heures de natation, …

• Besoins en alcool : permet de savoir si les quelques verres de vin ou de bière par semaine ne sont pas déjà trop.

• Besoins en graisses, glucides, protéines, en vitamines, en sels minéraux, en fibres … pour ajuster votre régime.

• Besoins en exercices spirituels et lesquels…

Bien sur, comme pour toute recherche, il faut avoir suffisamment de connaissances pour poser les bonnes questions, mais au moins nous n’avons plus à nous occuper des échelles. Par exemple, j’ai souvent analysé mon PH au pendule et le trouvai à peu près correct, jusqu’à ce que j’ai posé la question plus précise du PH Urinaire et là, j’étais moins bien équilibré. Mes réponses antérieures étaient faussées par le fait qu’il y a plusieurs PH différents dans le corps à analyser (sang, urine …) qui se compensent et donnent ainsi une moyenne correcte.

Cette façon de faire est très riche en possibilités car donne des réponses adaptées à la personne. Par contre, elle nous oblige à nous éloigner des sentiers battus des concepts et de mesures. Nous saurons en effet si nous sommes sur la bonne voie, mais ne saurons chiffrer en unité Bovis …

C’est pourquoi j’ai intitulé cet article « la voie du milieu », principe que l’on prête à Confucius. La bonne réponse est bien sur celle qui se trouve au milieu du cadran, c’est à dire ni trop peu. Mais pour ma part, je ne crois pas qu’un homme aussi sage que Confucius voyait ce principe comme uniquement éviter les excès. La vie aurait été trop fade. La voie du milieu est plutôt celle qui vient du cœur, donc du centre de nous même, donc en nous prenant comme référence et surtout centre qui ne peut être atteint qu’en arrêtant de conceptualiser et de comparer, de classer, de mentaliser, ce qui est bien ce que propose cette échelle.

Planche pour analyse radiesthésie chiffrée
Planche pour analyse radiesthésie chiffrée

Par Roland Gerber

L’analyse de l’inconnu grace à la baguette abeille

Il vous arrive certainement d’aller dans un endroit, d’avoir un aliment à analyser par radiesthésie, mais vous ne savez comment vous y prendre, quelles questions poser.

Une technique simple avec la baguette abeille va vous aider. Vous tenez la baguette abeille dans la main gauche (pour un droitier, sinon vous inversez), vous desserrez un peu le boulon au dos de la baguette, puis avec le pouce et l’index vous faites tourner l’aiguille lentement dans le sens des aiguilles d’une montre. Commencez par l’aiguille réglée sur -5 pour éviter les problèmes dus au retard à l’allumage. Vous visez la chose à analyser par la ligne imaginaire qui passe par le chiffre 100 et 0, vous mettez le pendule dans la zone d’émission de l’énergie par la baguette abeille, c’est à dire du coté du chiffre 100, et vous convenez mentalement que le pendule tourne quand le réglage correspond à une information importante pour ce que vous analysez. Vous notez ainsi les chiffres trouvés. Quand vous aurez fini le tour complet, regardez sur la liste ci jointe à quoi correspondent ces réglages.

Remarque:  sélectionnez les 3 ou 5 réglages les plus importants pour ne pas être noyés dans les informations. Cela vous donnera plusieurs pistes pour aller plus loin.

Exemple: lors d’une sortie avec des collègues, j’ai analysé l’énergie d’une chapelle. La plupart des réglages correspondaient à des réglages de psycho-généalogie. Sachant qu’il n’ y a que quelques réglages de ce type parmi les quelques 500 réglages connus, la probabilité de hasard est devenue extrêmement faible. J’ en ai déduit que ce lieu a un effet de nettoyage des mémoires de nos ancêtres, voire du karma. Bien sur j’ai vérifié cela au pendule par al méthode de radiesthésie classique.

Cette méthode peut être utilisée pour d’innombrables cas. Certains réglages ayant plusieurs correspondances, ce sera votre jugement ou le pendule qui fera la différence.

Pour trouver facilement les correspondances, vous trouverez ci apres 2 feuilles en PDF, une pour les rglages de -99 à 0 et une de 0 à +99.

Cette méthode est expliquée dans le livre « Apprendre la radiesthésie et la géobiologie par la pratique de la baguette abeille » et dans le séminaire sur la baguette abeille.

Bon amusement et peut être aurai je le plaisir d’avoir des nouvelles de vos expériences. Vous pouvez les mettre en utilisant l’option « leave a comment »  à la fin de l’article.

reglages numerique page 1

reglage nulerique page 2

L’ analyse des aliments par la radiesthésie

L’analyse des aliments par radiesthésie est souvent faite avec l’échelle Bovis, en considérant que en dessous de 6500, les aliments ont une vibration faible, donc demandent que le corps compense et au dessus de 6500, ils apportent de l’énergie.  Comme dit dans d’autres articles, un cadran n’a de valeur que selon le concept que l’on s’en fait.  Il faut donc bien le définir.

Dans ce cas, je me suis dit pourquoi se compliquer la vie et choisir un milieu à 6500 et une certaine imprécision quand au haut de l’échelle ?   Ceci en considérant l’analyse comme relative. Si nous cherchons réellement des longueurs d’onde, je ne crois pas à un classification à inférieures à 6500 comme néfastes et au delà comme positives.  Une plage de vibration éventuellement, mais reste à voir.

Je préconise une autre échelle : une dont la description est implicite et que notre inconscient comprendra pour tous à peu près de la même façon. Il s’agit de l’échelle de Biovitalité.  Biovitalité est un nom avec redondance, mais je l’ai choisi pour bien définir que nous mesurons un effet sur la vie.

Ce cadran a 4 divisions, chacun divisé en 10 degrés, sachant que 0 pour le cadran biocide est le plus nocif et 10 pour le biogène est le plus bénéfique.

– Biocide : ce qui détruit la vie. On y trouvera les alcools forts (sauf exception et selon quantité), Des viandes, … laitages selon les personnes

– Biostatique : entretient la vie, sans plus. On peut y trouver également des viandes, laitages, pains, …. On en en besoin, mais  génère des déchets.

– Bioactif : apporte un plus de santé. On y trouvera des légumes, fruits, crudités, …

– Biogène : répare la vie. On y trouvera les graines germées, le pollen, …

Les classifications ci dessus ne sont pas à prendre à la lettre. On peut trouver des légumes biocides selon leur type de production, mais aussi selon la tolérance de la personne qui les mange. Une analyse doit être adaptée à une personne. Elle ne tient pas compte des quantités et des associations.

Vérifiez ce que vous mangez, vous serez surpris et puis à vous de décider. N’oubliez pas que le plaisir est important également. A nous de trouver un juste milieu.

Remarque :  ce cadran peut également être utilisé pour analyser un lieu, un lit, ….

Indice Biovital

L’ echelle Bovis

Quand on parle qualité vibratoire d’un lieu, on pense presque systématiquement à l’ échelle Bovis. Celle ci dit que en dessous de 6500 unités, le lieu ou l’ objet ne sont pas bénéfiques et que au dessus ils sont favorables à la santé. Bovis, Blanche Mertz , Simonton, … disaient par exemple qu’ une bonne maison est autour de 8000 unité, un haut lieu au dessus de 9000 et que au dessus de 18000 c’est l’ inconnu. Une bonne maison est entre 8000 et 9000. Au delà, c’est trop fort. Pour ce qui est des aliments, les aliments inférieurs à 6500 étaient classés néfastes à la santé et au dessus bénéfiques mais leurs mesures ne dépassaient guère 12000, qui pour eux était extraordinaire pour un aliment, une eau, qu’elle soit thérapeutique ou non.

De nos jour, on parle souvent de vibrations à 30 000 voire plus. Certains disent que le taux a doublé en 2000. Il y en  même qui parlent d ‘ unités négatives. Qu’ en est -il ?

Revenons à l’origine de l’échelle Bovis. Bovis analysait des longueurs d’ondes et à d’ailleurs dit que les mesures sont faites en Angström, ci qui assurément ne peut être juste, car les longeurs d’ondes citées par Bovis sont les longueurs d’onde des couleurs visibles. Il suivait une onde sur une règle. S’il s’agit réellement d’une longueur d’onde, même si l’échelle n’est pas juste, il n’y a aucune raison de classer et que celles inférieures à 6500 soient néfastes  et bénéfiques au delà. Il faut dire qu’à l’époque il était loin d’être le seul à faire des études de longueurs d’onde (voir les travaux de Turenne, Lesourd, …). Et tous ceux là s’étaient bien gardés d’une classification hâtive. Il y a des ondes bénéfiques et des néfastes et elles sont mélangées.

Par la suite, cette échelle a été transformée en échelle relative par Simoton (voir son livre « la vibration des aliments) et il a appelé  ses mesures la mesure de la radiovitalité. On comprend là dessous un certain mentalisme plus ou moins conscient.

Toute opération radiesthésie est faite par notre inconscient, qui traduit facilement ses réponses de façon analogique. L’ inconvénient, c’est que la réponse analogique dépend du vécu de chaque personne, de ses convictions, … Difficile dans ce cas de communiquer et d’interpréter.

Heureusement, la radiesthésie a réglé ce point par le principe de la convention mentale. Nous savons que sans convention mentale claire, il ne saurait y avoir de réponse juste. Les cadrans fonctionnent sur le même principe. Il faut définit l ‘ interprétation des réponses par rapport au cadran.

Si on fait une mesure en utilisant une échelle sans la connaitre assez bien, les résultats restent à l’interprétation libre de l’inconscient. Pour éviter cela analysons l’échelle Bovis, du moins les sous entendus traduits par l’inconscient pour en déduire les concepts nécessaires.

– Il s’agit de longueur d’ondes: il ne saurait donc y avoir de chiffre inférieur à zéro. La plus petite est donc zero, qui signifie la mort.

– On mesure un radio vitalité, c’est à dire ne énergie de vie.

– l’échelle est linéaire, c’est à dire que 12000 correspond à une vitalité 2 fois supérieure à 6500

– 6500 correspond à la moyenne des être humains. Ce qui signifie que quel que soit la chose étudiée, haut lieu, maison, aliment, … même si je pratique une certaine ascèse ou régime, … je resterai quand même proche des 6500. Celui qui se trouve à 30 000  peut se poser des question quand à la définition  de son échelle ou sa neutralité. Ca signifie que le haut de l’échelle n’est certainement guère plus loin que 13 000. Il serait logique que si 0 est la mort, la vie moyenne soit à peu pres au milieu de l’échelle.

– N’oublions pas qu’il s’agit d’une échelle relative, donc notre inconscient ramène les mesures à une échelle dont 6500 est environ le milieu, c’est à dire que ce qui est inférieur à 6500 nous fait du mal et ce qui est au dessus nous fait du bien. Ceci n’a en réalité rien à voir avec des longueurs d’ondes.

Si vous désirez en savoir plus sur les analyses par cadrans, ce sujet est analysé à fond dans mes séminaires sur la radiesthésie.