Le pendule

Le pendule est l’outil le plus simple, le plus pratique et certainement le plus utilisé. Il consiste en un objet suspendu à un fil. Son but est d’amplifier des mouvements musculaires de la main et du bras, trop faibles pour être perçus directement.

Le principe de la radiesthésie est de développer un mécanisme automatique de traduction des réponses inconscientes en mouvements musculaires, tout en apprenant à capter les informations nécessaires. Les réponses sont très faibles car les impressions perceptibles le sont et il est plus facile de mettre en place une expression discrète qu’une expression forte et visible. Certaines personnes ont développé une expression des réponses sous d’autres formes directement perceptibles, ce sont par exemple les voyants ou ceux qu’ont appelle les hypersensibles.

Cependant, il faut faire attention à ne pas confondre la sensibilité de l’opérateur qui sert à capter les informations et la traduction en mouvements musculaires. Ce sont deux capacités différentes. Si une seule fonctionne à un niveau satisfaisant, le résultat sera médiocre. On peut ainsi être hypersensible, mais si on ne sait pas traduire correctement les impressions perçues inconsciemment, les résultats ne vaudront pas grand chose. De même, si notre sensibilité n’est pas assez bonne, mais que les réactions de la baguette ou du pendule sont vifs, les résultats ne seront pas fiables. On ne peut donc en aucun cas juger de la capacité du radiesthésiste par la vivacité de ses sensations ou réactions.

Certaines personnes ne veulent pas utiliser le pendule sous prétexte qu’il vaut mieux travailler sans béquille, qu’ils n’en ont pas besoin. A la lumière des explications précédentes, vous comprendrez que s’ils n’ont pas la sensibilité suffisante, ni la méthode mentale de traduction en impressions sensibles ou visuelle, les résultats ne seront qu’ illusions. Comment pourront ils vérifier leurs perceptions ? A mon avis, ils feraient mieux d’utiliser le pendule ou la baguette bien humblement et un jour, quand les résultats pour des recherches vérifiables seront quasiment toujours justes, ils pourront en parallèle développer d’autres méthodes en vérifiant et se faisant vérifier régulièrement.

Il est extrêmement facile de tomber dans le piège de se croire très doué, mais seules les vérifications peuvent nous en donner une certitude vraie. Mes paroles peuvent paraitre restrictives et sévères, mais je préfère dire les choses telles que je les pense car il s’agit de clés absolument essentielles pour progresser dans la bonne voie. Si nous n’obtenons pas les résultats souhaités, c’est que nous devons soit améliorer notre méthode, soit nous entrainer davantage. Comme tout art, la radiesthésie demande du savoir faire, de la connaissance et de la pratique.

Il y a cependant des personnes hypersensibles et voyantes, … ainsi que des personnes peu sensibles qui utilisent le pendule. A chacun de faire la différence et le nécessaire pour être du bon coté.